Un projet partenarial

Principaux acteurs de l’action :

Le maître d’ouvrage

Réseau Ferré de France, est le Maitre d’ouvrage du projet de reprise des circulations ferroviaires entre les gares d’Oloron-Sainte-Marie et de Bedous : il est responsable de la conception, de la planification des travaux, de la réalisation et de la gestion de la nouvelle plateforme. RFF est responsable de la conception, de la programmation, du financement et de la réalisation des investissements sur le réseau ferré national (maintenance lourde, amélioration du réseau existant, construction de lignes nouvelles).

Intervenants institutionnels

Compte-tenu du caractère transfrontalier de la ligne Pau-Canfranc, l’Union européenne a décidé d’attribuer pour la réalisation du projet CANFRANEUS « pour une reprise des circulations sur la ligne Pau-Canfranc » une subvention FEDER à hauteur de 65% du coût de l’opération. Preuve de l’intérêt porté à cette ligne, l’Union européenne a également décidé d’inscrire Pau-Canfranc-Saragosse au réseau global du RTE-T (réseau transeuropéen de transports, qui recense les infrastructures considérées comme structurantes au niveau européen).

Autorité organisatrice de transport depuis 2002, le Conseil régional d’Aquitaine Limousin Poitou-Charentes a décidé de placer les transports ferroviaires au cœur de sa politique d’infrastructures et de transports. Du développement du Train express régional aux investissements sur les grands projets comme la Ligne à grande vitesse Sud-Europe-Atlantique, le Grand Projet du Sud-Ouest (GPSO) et Pau-Canfranc-Saragosse, la Région met tout en œuvre pour offrir aux particuliers et aux entreprises des services de transports fiables, efficaces et respectueux de l’environnement.

Le Conseil général des Pyrénées-Atlantiques pourrait intervenir sur la réhabilitation des passages à niveau. L’aménagement des zones de montagne et le désenclavement de ces territoires est une priorité pour le Département, afin que tout son territoire soit très attractif pour les entreprises comme pour les personnes.  Ainsi, la reprise des circulations sur la ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse représente un enjeu majeur.

Depuis 2004, de nombreux investissements sont réalisés permettant d’augmenter la sécurité, d’améliorer la fonctionnalité ferroviaire et le confort des passagers, sur la ligne entre Huesca et Canfranc par le Gouvernement Autonome d’Aragon.

Le projet de coopération transfrontalière CANFRANEUS repose sur une volonté partagée de ces deux territoires. La Région Aquitaine s’est positionnée en qualité de chef de file du projet européen CANFRANEUS « pour une reprise des circulations sur la ligne Pau-Canfranc » dans le cadre de l’appel européen à projets POCTEFA.

« CANFRANEUS » valorise ainsi un programme d’études comprenant d’une part, les études complémentaires pour l’évaluation des conditions de reprise des circulations sur la ligne Pau-Canfranc, et d’autre part, les études de projet relatives à la reprise des circulations ferroviaires sur la section Oloron-Bedous.

Un partenariat bi-national s’est constitué dans le prolongement de la Déclaration Commune des Etats français et espagnol lors du Sommet de Gérone en novembre 2006 confirmé par les Sommets Franco-Espagnols de Paris le 10 janvier 2008 et de Madrid le 28 avril 2009. La Déclaration Commune issue de ce dernier sommet précise que le programme d’études complémentaires a été inscrit dans un mémorandum-cadre (signé par les 4 partenaires en date du 30 avril 2010). Les actions conduites dans le cadre du projet « CANFRANEUS » sont en grande partie issues des décisions prises au sein du groupe de travail quadripartite pour l’évaluation des conditions de reprise de circulation au trafic international de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Sur le plan technique, le caractère transfrontalier et international de la ligne ferroviaire entre Pau-Canfranc-Saragosse, implique un partenariat franco-espagnol spécifique vis à vis de la problématique de la mise en sécurité réciproque des 2 tunnels internationaux (routier et ferroviaire).

D’autres acteurs publics locaux de la vallée d’Aspe ont été consultés lors de l’élaboration des études AVP et PRO :

Intervenants techniques

  • Systra : est un groupe international d’ingénierie et de conseil, dans le domaine des transports ferroviaires. Mandataire de maîtrise d’ouvrage, Systra a effectué les études AVP et PRO pour la reprise des circulations de la ligne ferroviaire entre Oloron-Sainte-Marie et Bedous.
  • Setec

Monde associatif

  • Le Comité pour la réouverture de la ligne Oloron-Canfranc (CRELOC) : association française qui œuvre pour la reprise des circulations sur le tronçon reliant Oloron-Sainte-Marie à Canfranc.
  • Coordinadora para la Reapertura del Ferrocarril Canfranc-Olorón (CREFCO): association espagnole qui œuvre pour la reprise des circulations sur le tronçon reliant Oloron-Sainte-Marie à Canfranc.
  • La Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports (FNAUT)
  • Ainsi que tout le tissu associatif local hors ferroviaire (culturel, patrimonial, environnemental,…)

Bénéficiaires