Une étape franchie vers la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse

inaugurationLe 1er juillet a eu lieu l’inauguration de la réouverture d’une section de la ligne transfrontalière Pau-Canfranc-Saragosse, interrompue en 1970 sur le versant français suite au déraillement d’un train. Alain Rousset, Président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, qui a financé les travaux à hauteur de 102 millions €, y avait convié Javier Lambán, Président du gouvernement d’Aragon, Guillaume Pépy, PDG de SNCF Mobilités, Patrick Jeantet, PDG de SNCF Réseau, ainsi que le maire de Saragosse Pedro Santisteve.

La Région Nouvelle-Aquitaine et le gouvernement d’Aragon œuvrent depuis une quinzaine d’années afin de rétablir l’un des 4 passages ferroviaires entre la France et l’Espagne à travers les Pyrénées, reliant l’Aquitaine et l’Aragon. Avec 25 km de voies rouvertes à la circulation entre Oloron Sainte-Marie et Bedous, il ne reste plus que 33 km de voies à remettre en service jusqu’à Canfranc pour rétablir la ligne ferroviaire européenne Pau-Canfranc-Saragosse et offrir une alternative au tout routier pour la circulation des marchandises et des personnes à travers les Pyrénées occidentales.

inauguration1

La Région Nouvelle-Aquitaine et la Communauté autonome d’Aragon, qui travaillent ensemble à cette réouverture, espèrent qu’à l’horizon 2020 cette voie ferrée transportera 1,5 million de tonnes de marchandises et 500 000 voyageurs, dont 150 000 effectueront des trajets transfrontaliers. Cette ligne étant inscrite depuis 2013 dans le réseau transeuropéen de transport (RTE-T), au niveau global, les deux institutions espèrent un soutien financier sur la future section transfrontalière.